Fil d'harmonie #11

La nécessité de réinventer le travail !

C’est la rentrĂ©e. Et ça dĂ©marre plutĂŽt assez vite. đŸŽïž

Alors afin de ne pas partir dans tous les sens, l’un des principaux challenges de cette rentrĂ©e est de rĂ©aligner toutes les Ă©quipes autour du projet d’entreprise, voire  d’en remobiliser certains. đŸ§‘â€đŸ€â€đŸ§‘đŸ‘«

Car beaucoup de choses ont changé. Des équipes ne se sont pas vues depuis longtemps. Des liens se sont distendus. La stratégie a évolué. Les attentes des clients aussi


Et ces changements sont profonds. Il ne s’agit pas de faire comme avant mais de pleinement prendre en compte la nouvelle donne ! đŸ€”

Nous vous proposons donc aujourd’hui d’aller ensemble mesurer la profondeur de ces mutations et leurs consĂ©quences en ce qui concerne les collaborateurs


Et no stress, Ă  la fin de la newsletter vous repartirez avec des conseils et des idĂ©es concrĂštes 💡, parfait pour remotiver tout le monde !

Au menu 📖 plus prĂ©cisĂ©ment : 

  • Les attentes nouvelles des collaborateurs

  • L’accĂšs Ă  un vivier de talents

  • Le risque d’une nouvelle dĂ©localisation ?

  • RegĂ©nĂ©rer la motivation grĂące Ă  la culture d’entreprise

  • RĂ©inventer le parcours collaborateur

  • Faut-il faire du team building ?

Et bien sĂ»r, on n’oublie pas de vous donner une bande-son đŸŽ¶ pour vous donner la pĂȘche pour cette rentrĂ©e !

Profitez bien de ce petit moment d’inspiration !


1/ Les attentes nouvelles des collaborateurs 

La crise de la Covid a bouleversé les mentalités. Nous remarquons trois changements majeurs de la part des collaborateurs :

1ïžâƒŁ D’abord nous assistons Ă  une recherche d’un plus grand Ă©quilibre vie professionnelle / vie privĂ©e, notamment de la part des cadres. Selon une Ă©tude du site Cadremploi, plus d'un cadre parisien sur deux veut changer d'air. La plupart envisagent de quitter Paris et sa rĂ©gion pour retrouver de la tranquillitĂ© et de la sĂ©rĂ©nitĂ©. Ce qui peut les amener Ă  demander plus de tĂ©lĂ©travail et mĂȘme Ă  changer d’entreprise !

2ïžâƒŁ DeuxiĂšme nouvelle attente : la Covid a entraĂźnĂ© une plus grande sensibilitĂ© aux valeurs humaines et au lien social, ainsi qu’une intolĂ©rance vis-Ă -vis du manque de transparence, d’authenticitĂ© et de cohĂ©rence. D’oĂč une plus grande sensibilitĂ© Ă©motionnelle des collaborateurs en ce qui concerne l’expĂ©rience collaborateur et la communication interne. 

3ïžâƒŁ TroisiĂšme nouvelle attente : une explosion de la quĂȘte de sens, et notamment de l’importance de l’impact environnemental et sociĂ©tal. D’oĂč une prime aux entreprises qui allient sens ET performance comme Castalie, PhĂ©nix, Ynsect.

Ces trois nouvelles attentes constituent des changements de mentalitĂ©s profonds, dĂ©finitifs. Il n’y aura pas, selon nous, de retour en arriĂšre Ă  court terme.

Et ces changements peuvent gĂ©nĂ©rer un individualisme et une dĂ©connexion Ă  l’entreprise đŸ€Ż si celle-ci n’y rĂ©pond pas. On assiste par exemple aux USA Ă  un nombre record de dĂ©missions.

Dans un marchĂ© porteur en termes d’emploi, la tentation d’aller voir ailleurs grandit.

Ce n’est pas ce qu’on veut. Nous on veut pour vous des Ă©quipes motivĂ©es, alignĂ©es et 100% Ă  fond dans votre projet d’entreprise 👍, pour un turnover minimum et un dĂ©veloppement harmonieux ! 📈

Tips #1 : Le risque est d’avoir une direction de l’entreprise ne prenant pas totalement conscience de l’ampleur et de la profondeur de ces changements. La DRH joue ici un rĂŽle clĂ© de sensibilisation.

2/ L’accĂšs Ă  un vivier de talents 

Des entreprises telles que Alan, ManoMano ont dĂ©jĂ  pleinement adoptĂ© ces tendances de fond tant en matiĂšre d’expĂ©rience client que d’expĂ©rience collaborateurs, notamment en matiĂšre de tĂ©lĂ©travail. 

Leurs choix sont quelque fois audacieux : ManoMano par exemple donne un choix complĂštement ouvert : de 0 Ă  5 jours de tĂ©lĂ©travail au grĂ© de chaque collaborateur, comme nous l’a indiquĂ© son DRH Christophe Dargnies Ă  notre micro dans notre podcast !

Dans la compĂ©tition pour attirer les meilleurs talents, ces entreprises ont un avantage certain car cela leur procure l’accĂšs Ă  un vivier de talents plus large et de meilleure qualitĂ©. Cela leur permet d’élargir leur capacitĂ© Ă  recruter et de renforcer leur attractivitĂ©. Ce qui en font vraisemblablement les futurs vainqueurs de demain ! đŸ’Ș

Dites moi qui vous embauchez et je vous dirai oĂč vous en serez dans 3 ans ! 👀

Tips #2 : En cette pĂ©riode de rentrĂ©e oĂč la pĂ©nurie de talents pointe son nez ("Le principal problĂšme de l'Ă©conomie française c'est le recrutement", estime Geoffroy Roux de BĂ©zieux, PrĂ©sident du Medef), la capacitĂ© Ă  proposer du tĂ©lĂ©travail devient unfacteur clĂ© pour le recrutement et la fidĂ©lisation des talents

3/ Le risque d’une nouvelle dĂ©localisation ?

Nous ne pouvons nous empĂȘcher de lancer un cri d’alarme : « attention aux excĂšs Â» 📱. Certaines grandes entreprises amĂ©ricaines de service ont dĂ©jĂ  dĂ©cidĂ© d’ouvrir le tĂ©lĂ©travail sur le plan mondial. Car elles y voient la possibilitĂ© de faire appel Ă  moindre coĂ»t Ă  des travailleurs dĂ©localisĂ©s dans des pays Ă  faible coĂ»t de main-d'Ɠuvre. D’oĂč, Ă  la fois, une baisse des salaires et des loyers. 📉

On peut aussi imaginer Ă  terme des armĂ©es de free-lance mercenaires prĂȘts Ă  promptement rejoindre et Ă  quitter aussi rapidement les projets en fonction des opportunitĂ©s. 

AprÚs la délocalisation massive de la fabrication des produits, voici la délocalisation des services qui pointe son nez.

Est-ce lĂ  le « future of work Â» ? Comment prĂ©server la culture de l’entreprise et les savoir-faire dans de telles conditions ? Ne rĂ©Ă©ditons pas les erreurs du passĂ© avec son lot de dĂ©sĂ©quilibres.

Le tĂ©lĂ©travail gĂ©nĂšre des questions de fond : comment avoir un collectif fort avec des gens travaillant Ă  distance ? Quelle formation faut-il assurer aux middle managers qui sont en premiĂšre ligne ? Comment s’assurer de la performance des Ă©quipes ? Comment prĂ©server les savoir-faire ? đŸ€·

Tip #3: Le tĂ©lĂ©travail nĂ©cessite plus d’asynchrone (donc d’écrit), plus d’autonomie et plus d’authenticitĂ© et de transparence. Tout cela n’est pas forcĂ©ment naturel et peut nĂ©cessiter un changement de culture. Pour rĂ©ussir Ă  vivre cette nouvelle normalitĂ©, une formation des middle manager et des Ă©quipes aux soft skills est nĂ©cessaire.

4/ RegĂ©nĂ©rer la motivation grĂące Ă  la culture d’entreprise

La culture de l’entreprise est le principal facteur de motivation. C’est ce qui soude les Ă©quipes, gĂ©nĂšre la confiance et l’engagement dans la durĂ©e. đŸ€

Il est a contrario Ă©tonnant de voir Ă  quel point les composantes de la culture souvent manquent de clartĂ© aux yeux des collaborateurs : raison d’ĂȘtre, vision, ambition, stratĂ©gie, proposition de valeur, business model, diffĂ©renciation, valeurs, organisation, comment on prend les dĂ©cisions, etc. 

La crise a Ă©tĂ© une tempĂȘte đŸŒŹïž, voire un tsunami qui a secouĂ© les fondations de votre entreprise. Il est indispensable de les consolider avant de continuer Ă  construire
 sinon le futur bĂątiment sera fragile đŸšïž. La culture de votre entreprise fait partie de ces fondations 🏱. C’est aussi en quelque sorte son systĂšme immunitaire, ce qui soude l’entreprise et dynamise les Ă©quipes lors d’agressions extĂ©rieures.

La reprise est une occasion unique de lancer un travail de revisite, de consolidation ou d’ancrage de la culture, d’identifier collectivement les composantes Ă  clarifier ou faire Ă©voluer, ce qui permettra d’embarquer toutes les Ă©quipes autour d’un projet commun clair et porteur d’avenir.

Par exemple, l’un des sujets majeurs aujourd’hui est d’intĂ©grer l’impact et la RSE au plus profond du projet d’entreprise et de les dĂ©cliner concrĂštement dans les opĂ©rations.

La meilleure maniĂšre de revisiter la culture d’entreprise est de le faire de maniĂšre collective. Cela permet : 1ïžâƒŁ d’aligner les Ă©quipes, 2ïžâƒŁ de mieux les embarquer et 3ïžâƒŁ de les rendre plus autonomes car le cadre est alors plus clair. 

Tips #4 : Cette rentrĂ©e constitue donc une opportunitĂ© unique pour travailler et renforcer votre culture d’entreprise ! Il s’agit de ressouder  tout le monde autour d'un axe, de rĂ©gĂ©nĂ©rer la cohĂ©sion, l’énergie et la motivation. Il s’agit de consolider le collectif au dĂ©triment des tendances individualistes. 

Pour en savoir plus, appelez-nous, nous sommes des experts du sujet et nous adorons conseiller les entreprises pour y arriver !

5/ RĂ©inventer le parcours collaborateur 

Une fois une nouvelle stratégie et une évolution de la culture définies, les entreprises se focalisent généralement sur le process client et la qualité de service.

Il nous paraĂźt tout aussi important de rĂ©inventer en parallĂšle le parcours collaborateur en repensant la maniĂšre d’attirer, d’intĂ©grer, de manager, de former, de communiquer, en cohĂ©rence avec les mutations Ă©voquĂ©es ci-dessus.

Et aussi de rĂ©flĂ©chir Ă  une Ă©volution du leadership et du management pour tenir compte de ce nouveau cadre, notamment dans le but de s’assurer de l’exemplaritĂ© des managers et de l’évolution du style de management vers un management « confiance Â» plus que « contrĂŽle Â».

Notre dernier podcast, Ă  propos de la sociĂ©tĂ© Genius, donne un bon exemple de parcours collaborateur de qualitĂ©. Par exemple, l’onboarding y est hyper important : rituel, cĂ©rĂ©monial, kit de bienvenue
 tout comme la formation interne, jusqu’à la gestion des dĂ©parts de collaborateurs : mot de dĂ©part public Ă  tous les collaborateurs (non censurĂ©), groupe Whatsapp et invitation des « alumni Â» Ă  des Ă©vĂ©nements internes une fois par mois


Tips #5 : le parcours collaborateur est Ă  gĂ©rer comme un parcours client. Au mĂȘme titre que vous veillez Ă  maintenir une bonne expĂ©rience client Ă  chaque point de contact client, il doit en ĂȘtre de mĂȘme Ă  chaque point de contact avec les collaborateurs
 ce qui est loin d’ĂȘtre aisĂ© avec le tĂ©lĂ©travail.

6/ Faut-il faire du team building ?

Individualisme, dĂ©litement des liens sociaux, mĂ©connaissance de ce qui se passe dans l’entreprise
 La rentrĂ©e est le bon moment de resserrer les liens et de donner une forte dynamique.

Se voir 👀 vraiment et sincĂšrement est incontournable, que ce soit Ă  travers une activitĂ© organisĂ©e ou tout simplement autour d’un verre.

Le meilleur team building reste toutefois de construire quelque chose ensemble 🔹 : que ce soit de revisiter la culture d’entreprise, de travailler sur la RSE ou le statut d’entreprise Ă  mission ou BCorp, de concevoir un nouveau produit, etc.

C’est en construisant ensemble l’avenir de l’entreprise que se crĂ©e la plus forte motivation. Voltalia a par exemple co-construit la vision de l’entreprise avec 500 personnes partout dans le monde.

Cela peut aussi ĂȘtre de mettre en place des OKR (Objective & Key Results) permettant d’aligner toute l’entreprise autour d’objectifs concrets, d’avoir des jalons clairs, mesurables et que l’on peut ensuite cĂ©lĂ©brer ensemble.

Un team building puissant se fait en effet dans des moments de cĂ©lĂ©bration ritualisĂ©s (le gong du contrat gagnĂ©, le champagne toujours au frais, fĂȘte lors de l’atteinte des objectifs 🎉).

Tips #6 : quand on parle de team building, on pense souvent Ă  mieux se connaĂźtre pour mieux vivre ensemble. En amont de cela, construire ensemble est clĂ© et, en aval, cĂ©lĂ©brer ensemble est tout aussi clĂ©.

👉 Notre petite touche pour conclure

Nous espĂ©rons que cette newsletter vous renforce dans l’idĂ©e qu’il est nĂ©cessaire de prendre en compte les nouvelles attentes des collaborateurs notamment en revisitant ou redonnant de la puissance Ă  votre culture d’entreprise et au parcours collaborateur. 

Et l’important est de le faire à votre façon, de trouver vos propres solutions en fonction de votre culture d’entreprise.

La pĂ©riode actuelle de reprise d’activitĂ© est un bon moment pour le faire et ainsi renforcer la cohĂ©sion, l’engagement et l’efficacitĂ© collective.

À propos d’efficacitĂ© collective, notre prochaine confĂ©rence en ligne đŸ§‘â€đŸ’» aura lieu le mercredi 29 septembre Ă  9h sur le thĂšme : “Comment marier efficacitĂ© collective et nouvelles attentes des collaborateurs”. Nous avons hĂąte de vous y retrouver !


🎁 En bonus : la bande-son pour vous donner de la pĂȘche pour cette rentrĂ©e đŸŽ¶, en commençant par un bon rythme tropical avec Saude . Et si vous avez un choix professionnel dĂ©licat Ă  faire (rester ou changer de vie professionnelle) voici une magnifique chanson qui encourage Ă  oser


đŸŽ™ïž BIG NEWS 1 : On a passĂ© la barre des 10 000 Ă©coutes !! Notre podcast Harmony Inside est on fire đŸ”„ Les Ă©pisodes sont tous dingues, ils vous montrent bien que la culture d'entreprise, ainsi que la cohĂ©rence et un leadership inspirant, sont des ingrĂ©dients clĂ©s d'un succĂšs harmonieux ! Stay tuned pour les prochains, on a de belles entreprises en stock !

đŸ™‹â€â™€ïž BIG NEWS 2 : La culture d’entreprise est une notion qui se dĂ©veloppe, ce qui permet Ă©galement Ă  B-Harmonist de grandir et donc
nous sommes ravis d’accueillir une nouvelle personne dans notre super collectif : Carynn Palama !! Vous pouvez retrouver son profil ici !

TrĂšs bonne rentrĂ©e Ă  tous !

Les Harmonistes

PS : si vous avez aimé cette newsletter


  • faites un commentaire juste ci-dessous en mettant un coeur (on adore les coeurs)

  • faites la passer Ă  1 personne Ă  qui vous voulez du bien 😊